Yves & Olivia

Yakoutia : Billet d’humeur N°1

Pour faire vivre cette page au delà de notre aventure sibérienne, j’ai décidé de poster ici tous les mardis, un petit billet d’humeur. Notre voyage en Sibérie peut vous paraître un micro-événement. Souvent, j’entends autour de moi qu’il faut « tourner la page » et reprendre pied dans la vie réelle » C’est impossible. La Sibérie n’est pas une page qu’on tourne, mais une page toujours ouverte sur laquelle on se construit, on avance. La Sibérie, continue à nourrir nos réflexions au quotidien. A nous faire grandir. Le billet d’humeur a pour but de partager avec vous ces réflexions. Peut-être y trouverez vous-mêmes quelques clés pour aborder différemment votre quotidien, vos difficultés…
Je le souhaite en tous cas…
YAKUTIA : BILLET D’HUMEUR NO. 1
Souvent, je me dis que nous avons de la chance. La vie ici est tout de même relativement « facile »… L’eau courante, la douche chaude, les produits frais à profusion… On parle des « toilettes » ? Voilà deux semaines que je goûte à nouveau avec un bonheur immense à ces plaisirs tous simples que la vie nous offre ! Le sourire scotché aux lèvres ; le bonheur en bandoulière, me voilà toute guillerette à parcourir les rues de ma ville que j’aime tant !
Et puis, je réalise que je n’ai personne avec qui partager ce bonheur retrouvé ! Les regards que je croise sont fuyants … Sont-ils tristes ? Frustrés ? Malheureux ? Stressés ?
Je voudrais tant leur envoyer du bonheur ! Je voudrais tant partager mon bonheur de peu de choses ! Je voudrais tant croiser un sourire !
Mais ou sont-ils ces regards, ces sourires que je cherche en vain ? Autour de moi, j’ai l’impression de voir une majorité de gens accablés par leurs problèmes. Ils marchent le dos courbé, la tête basse. Je sais que parfois la vie peut être dure pour chacun de nous. Elle l’est pour vous autant qu’elle l’est pour moi. Je sais que nous n’avons pas tous, tous les jours envie de sourire, je sais qu’il peut y avoir des problèmes professionnels… des problèmes familiaux … ou de toute autre nature. Mais, la façon dont nous réagissons face aux différents problèmes que nous pouvons rencontrer ne dépend au final que de nous ! Si on décidait tous ensemble de changer notre regard ? Si on essayait de voir le positif ? Si on essayait de compter les uns sur les autres ? Les uns pour les autres ? Arrêtons de broyer du noir ! Voyons la vie en couleurs ! Il ne s’agit pas d’occulter les difficultés, ni d’évincer les problèmes. Nous en avons tous. Vous comme moi. Mais si on décidait tous ensemble que nous pouvons les surmonter !
Oui, La vie peut être belle ! Au-delà des difficultés ! C’est une des leçons que je retiens de cet incroyable aventure sibérienne. Oui, il faisait froid !! Même bien au delà de ce qu’on peut imaginer. Il n’y avait pas d’eau courante et très souvent, les toilettes c’était dehors.
Alors oui, c’était dur ! Le quotidien en Yakoutie est une bataille de tous les jours. Pourquoi ? Tout simplement parce que le moindre petit geste qui ici peut nous paraître facile ou normal, là bas devient une difficulté presque insurmontable… Sortir, même deux minutes pour faire quelques courses est très compliqué, et aller aux toilettes dehors par -50 est certainement une des choses les plus difficiles et les plus désagréables à faire… Pour moi qui vis avec un handicap qui entrave mes mouvements, et qui me prive d’équilibre le quotidien dans le très grand froid a été franchement très difficile !
Souvent, je me suis dit que j’allais jeter l’éponge ;que j’allais laisser Yves terminer seul son aventure ; que je n’en pouvais plus , que c’était décidément trop dur pour moi et mon « foutu handicap » Oui, mais c’était tellement beau ! En décidant d’accepter le froid et les difficultés liées à mon IMC, la Yakoutie m’a ouvert ses bras et son coeur ! Au retour de Sibérie, je suis de plus en plus persuadée que le bonheur n’est pas un état, mais un véritable travail. Il ne s’atteind pas sans effort. Alors, j’a besoin de vous ! De votre aide ! Si on décidait tous ensemble d’être heureux malgré les difficultés ? Si on décidait de voir l’autre comme un ami, plutôt que comme un rival ?
Ca peut vous paraître complètement crétin ou absolument surréaliste, mais je vais vous proposer un petit jeu pour aujourd’hui.
LA REGLE : simplement entrer en contact ou sourire à un quelqu’un que vous ne connaissez pas, et ce, avant ce soir !
Qui d’entre vous sera prêt à jouer le jeu ?
Je suis persuadée que les bonnes ondes se propagent ! Que si on comptait un peu plus les uns pour les autres, nos ciels seraient un peu plus bleus. On aurait plus d’allant ! Plus d’envie d’avancer ! En Yakoutie, l’entraide va de soi. Ici, c’est un travail… peut-être ! Mais rien ne nous empêche de travailler ensemble !
Alors ? Qui d’entre vous s’engage à entrer en contact avec un inconnu aujourd’hui ? A lui offrir un sourire ? Un regard ? Changeons notre regard ! Le bonheur se travaille ! Qui est prêt à s’engager avec moi dans ce grand chantier ?
Je me réjouis de lire vos commentaires à ce post.
N’hésitez pas à me dire si vous avez joué le jeu et ce que vous en avez retiré !
A ce soir !
Olivia

Post A Comment

Nous sommes de retour dans le Jura depuis le 12 Février. Vous pouvez revivre l'aventure sibérienne >>> ICI <<<